Le 3 juin 1613, lors d'une expédition de reconnaissance sur la rivière des Outaouais, Champlain découvre le camp des Anishinabeg Weskarinis à l'embouchure de la Petite Nation. Les oies paissent sur les plaines, elles sont si nombreuses qu'elles peuvent être renversées à coups de bâton. Des cris de salutation s'élèvent du rivage à la vue des Français en canot...    

J’ai encore une fois fait un voyage dans « le plus beau pays qu’on puisse voir ». Celui qui m'habite est entièrement intérieur comme un puits relié à une source plus grande que lui. J'y ai vu Jacques David se promener dans les rapides de la Petite Nation pour pêcher la truite au pied du vieux Pont Rouge. Catherine Canard Blanc qui apporte des crêpes qu'elle cache dans les poches de son tablier. Louis-Pierre Coursol qui ouvre la main et nous laisse voir une pointe de flèche trouvée à Wabassee. Le canot échoué au lac Papineau, ou la légende du trésor de la rivière Saumon, le poste de traite de Petite-Nation, Amédée Papineau au lac Simon, nom indien de la rivière Saint-Sixte. Yvonne Simon qui se voit comme une petite fille qui va chercher l'eau des seaux d'écorce au pied des érables. La grande usine sucrière du cinquième rang de Daniel Lavergne à Ripon et le journal sucrier de son père.

Dans chaque regard, dans chaque cœur qui bat, il y a un endroit appelé le premier côté du monde.

Pour en savoir plus

Visitez mon autre site

Contact

Thank you! Your message has been sent.
Unable to send your message. Please fix errors then try again.